Salle de presse

Parc maritime de la Pointe - Des partenaires d’une généreuse solidarité

Rivière-du-Loup, le 5 octobre 2016 - La Corporation du Carrefour maritime de Rivière-du-Loup, de concert avec la Ville de Rivière-du-Loup, a présenté hier soir les partenaires privés qui ont généreusement accepté de soutenir financièrement le projet de parc maritime. Au total, 447 500 $ ont été amassés, soit 90 % du montant qui doit parvenir du milieu.

« Je suis extrêmement reconnaissant de ce soutien financier de nos partenaires privés. Se faisant, les gens d’affaires démontrent la volonté nette du milieu de voir ce projet devenir réalité. Tous les partenaires se tiennent, qu’ils soient privés ou publics. Le message sera entendu, j’en suis convaincu », déclare le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache.

Différents éléments pour le financement ont ainsi trouvé preneur :

  • Bâtiment d’accueil : Croisières AML (150 000 $)
  • Promenade du quai brise-lames :

Traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon Ferry (100 000 $)

  • Salle muséale multifonctionnelle :

Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup (75 000 $)

  • Bâtiment des croisiéristes : Auberge de la Pointe (25 000 $)
  • Hall central du bâtiment d’accueil : Atelier 5 (25 000 $)
  • Espace de jeux : Lepage Millwork (25 000 $)
  • Allée principale des pontons du bassin de la marina : Prelco (25 000 $)
  • Allée de la marina : Verbois (10 000 $)
  • Banc de parc : Restaurant Au Boucaneux (2 500 $)
  • Banc de parc : Camping municipal de la Pointe de Rivière-du-Loup (2 500 $)
  • Banc de parc : Mallette (2 500 $)
  • Banc de parc : M. Denis Dubé (2 500 $)
  • Banc de parc : M. Jacques Mercier et Mme Jeannine Beaulieu (2 500 $)

« En 2016, nous célébrons notre 20e année d'opération dans la région de Rivière-du-Loup. Nous avons connu au cours des dernières années une croissance importante, notamment avec l'acquisition du AML Levant et les nombreux investissements dans la mise en marché, favorisant de façon substantielle l'intérêt des touristes étrangers. Nous  croyons sincèrement que notre contribution aidera à la réussite du projet tout en générant des retombées économiques et touristiques majeures grâce à des infrastructures d'accueil de calibre international. Ce sera un honneur de voir le bâtiment principal porter le nom de notre père et fondateur de l'entreprise, Édouard Hamel », affirme Loïc Hamel, vice-président de Croisières AML.

Éléments disponibles pour financement

Le financement privé est encore possible puisque différents éléments sont toujours disponibles : bassin de la marina (50 000 $), terrasse extérieure (50 000 $), deux allées des pontons de la marina (allée A, 20 000 $ et allée D, 10 000 $), salle de conférence (5 000 $), bancs de parc (2 500 $), 10 inscriptions au tableau d’honneur (1 000 $) et un nombre illimité de planches des trottoirs piétonniers (100 $).

« Il est encore temps d’agir, explique le directeur du développement économique de la Ville de Rivière-du-Loup, Denis Goulet. Nous invitons les gens d’affaires, la population, à manifester leur intérêt auprès de nous. Laissez votre empreinte dans cet extraordinaire projet régional ! »

L’événement, organisé conjointement avec la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, a aussi permis de faire le point : objectifs du projet, plans du bâtiment, aménagements terrestres et maritimes, montage financier, plan d’affaires, impact économique du tourisme, tous les aspects utiles ont été présentés aux gens d’affaires présents pour l’occasion.

Le milieu des affaires et les partenaires économiques de la région de Rivière-du-Loup ont déjà exprimé leur appui au projet de parc maritime de la Pointe, emballés à l’idée de voir se concrétiser le réaménagement complet de cet espace public à portée internationale. Le potentiel économique de ce secteur du quai, où transitent plus de 200 000 personnes chaque année, est énorme et constitue une priorité régionale, ce qui a été confirmé aux dernières assises du tourisme.

Le projet, en quelques chiffres :

  • Coûts de construction (bâtiment, aménagements terrestres et maritimes) : 14,2 M$
  • Impact économique global au Québec après 5 ans : 29,1 M$
  • Nombre de visiteurs attendus annuellement sur le site : 200 000 personnes
  • Création d’emplois directs : environ 10 (80 indirects)
  • Période d’exploitation : De la mi-mai à la mi-octobre
  • Évaluation des revenus annuels estimés : 375 638 $
  • Évaluation des dépenses annuelles estimées : 338 063 $
  • Bénéfices nets annuels envisagés : 37 575 $

 

- 30 -

 

Source :        David Lemelin, directeur, Service des communications, 418 867-6706